InstitutCèdreindigo - Espace Passiflore

InstitutCèdreindigo - Espace Passiflore

Pensées


LE BRIN D'HERBE -conte à méditer

 

 

 

« Il était une fois un brin d’herbe. Il était totalement désespéré, tantôt congelé par le froid, tantôt inondé par les pluies, ou brûlé par le soleil, et parfois même piétiné par des centaines de grosses chaussures et de bottes. Dès lors qu’il commençait à être heureux, à s’étendre vers le ciel bleu et la chaleur du soleil en écoutant les oiseaux s’interpeller et en sentant la brise le caresser, il était tondu ou aplati et compressé contre la terre.

 

Un jour, ne sachant pas ce qu’il faisait, quelqu’un le coupa si court qu’il savait à peine respirer et ne pouvait certainement plus entendre le chant des oiseaux ou sentir la brise. Mais, on ne sait pas comment, quelques jours plus tard, il remarqua qu’il avait légèrement grandi et qu’il pouvait à nouveau s’étirer et voir le ciel.

 

Malheureusement, après quelques semaines, le soleil le brûla si fort qu’il perdit sa couleur verte et devint brun et sec. Il pensa que sa fin était proche jusqu’au moment ou la pluie tomba et qu’il put boire goulûment et s’imprégner d’humidité. Bientôt, il regagna en couleur.

 

Il y avait toujours quelque chose qui semblait arriver pour le blesser, ou pour le mettre en danger ; la gelée et la neige, le soleil brûlant, les gens qui marchaient, couraient ou sautaient sur lui. Il était désespéré, ça ne valait pas le coup de vivre de cette manière.

 

Un jour un joli papillon se posa non loin de lui. Quelque chose de magnifique émanait de ce papillon et le brin d’herbe commença à lui parler pour en arriver à lui raconter son histoire misérable.

 

Le papillon fort sympathique, commença à lui parler. “Je peux comprendre ce que tu ressens mais je dois dire que je suis assez surpris d’entendre ton histoire. Vois tu, de ma perspective, vu d’en haut, au dessus de toi, je te regarde chaque jour. Je vois que tu es tellement flexible que la pire des tempêtes ne te casse jamais, peu importe ce qu’il t’arrive – être écrasé de façon répétitive, être gelé ou brûlé, tu te relèves toujours, lèves les yeux et t’étends vers le ciel et les nuages. Et quand le vent souffle je peux entendre ta chanson, jolie et légère.

 

Le brin d’herbe remercia le papillon et resta silencieux pendant longtemps. Puis, il commença à murmurer un chant joyeux – car il avait enfin réalisé que toute sa vie était un succès et non un échec.”

 

 

 

 

 


05/07/2019
2 Poster un commentaire

Je ne suis plus un cosmonaute

bébé.jpg

 

Je suis comme un cosmonaute
Dans une capsule spatiale
En apesanteur, je flotte
Rien ne peut me faire de mal
Je suis relié en permanence
Au vaisseau intersidéral
Qui assure la maintenance
Grâce au cordon ombilical.

J'arrive à la fin du voyage;
Déjà neuf mois que j'attends;
Je suis parti sans bagage,
Je serai nu en arrivant
Et je viens du fond des âges
Je viens du bout de la nuit

Au début, j'étais au large
Maintenant c'est trop petit
" Tu vas débarquer sur la terre"
Ont dit les Sages à mon départ
" Fais attention à la lumière
Toi qui voyageras dans le noir
Tu vas dans le monde des hommes

Ils vont bien prendre soin de toi
Elle va t'aimer, tu verras comme 
Elle te serrera dans ses bras"
J'en sais plus long qu'on le pense 
Sur ce qui se passe dehors

Si j'ai grandi dans le silence
Depuis que j'approche du port
J'entends souvent quelqu'un qui chante
J'entends des rires, j'entends des pleurs
Et sa voix qui me dit " Patiente encore un peu, c'est presque l'heure"

Et puis elle pose sur ma tête sa main pour que je n'aie pas peur.
C'est plutôt elle qui s'inquiète,
Je le sens au bruit de son coeur.

Je sens le vaisseau qui tremble.
Nous sommes en phase finale.
Nous allons manoeuvrer ensemble.
Pour le moment tout est normal, le compte à rebours commence.

Le processus est engagé.
Ce sera bientôt la délivrance.
Plus le moyen de reculer.
Il faut stopper les machines, 
Ouvrir le sas de sortie,
Dépressuriser la cabine
Et plonger dans la vie.

Aïe, aïe aïe, cette lumière,
Gardons bien les yeux fermés.
Mais qu'y a-t'il, je manque d'air!
Ah c'est vrai qu'il faut respirer.
Ma poitrine se déchire,
C'est la vie qui me fait du mal.
Je crie : " Laissez-moi repartir
Là-bas au-delà des étoiles".
Je ne suis plus un cosmonaute,
Il n'y a plus d'apesanteur.

Je suis tout nu et je grelotte, de faim, de froid et de peur.
On rit de moi, on me tripote 
Et je crie de rage et je pleure.
Je suis si faible comment faire pour rejoindre celle qui m'a porté en elle jusqu'à cette terre 
Et qui m'a abandonné.

Alors elle pose sur ma tête,
Sa main comme elle faisait avant.
"Il ne faut pas que tu t'inquiètes, je suis là, je suis ta maman"
Il ne faut pas que je m'inquiète.

Elle est là, elle est ma maman
Alors elle pose sur ma tête
Sa main comme elle faisait avant.
Il ne faut pas que je m'inquiète......


20/05/2019
4 Poster un commentaire

L'effet Maharishi ou phénomène de super RADIANCE par GREGG BRADEN

coeurs.jpg

 

Le phénomène de « super radiance » ou « effet Maharishi » (du nom du Maître spirituel indien qui fut le premier à le décrire) fut expérimenté pour la première fois à l’occasion d’une étude menée pendant le conflit israélo-libanais au début des années 1980. Cette étude consistait à réunir, dans les régions du Moyen-Orient dévastées par la guerre, des personnes formées à la technique de la méditation transcendantale élaborée par Maharishi Mahesh Yogi, et bien entraînées à développer en elles un sentiment de paix.

 

 

"Il semblerait logique et naturel de supposer que pour changer le monde, il faille que l’immense majorité de la population du globe y consente. Mais c’est une erreur. Aussi bien les études menées autour de l’effet Maharishi que les observations ayant permis de vérifier la théorie du « centième singe » sont là pour nous le rappeler.

 

En vérité, ce qui est important, c’est que la nécessité d’un changement fasse l’objet d’une prise de conscience d’un nombre suffisant de personnesLe monde qui nous entoure possède un CHAMP énergétique qui est en réalité un CHANT mystique et qui est à la base de toutes les réalités physiques. En nous concentrant sur notre propre éveil spirituel, nous aidons l’ensemble de l’humanité à se rapprocher du seuil de masse critique.

 

Atteindre ce seuil reviendra à éveiller l’ensemble des habitants de cette planète ; c’est ce qui est demandé aujourd’hui par les Guides à un certain nombre d’entre nous, et cela nous est demandé PARCE QU’IL S’AGIT D’UN OBJECTIF TOUT À FAIT À NOTRE PORTÉE".  

 

Pour l’atteindre, nous devons simplement renoncer à nos querelles, nous unir et choisir d’évoluer consciemment, dans la co-création, vers un nouveau monde.

 

Il suffira qu’un faible pourcentage des habitants de notre planète se sente concernés par cet objectif pour que nous rentrions dans la « zone de virage » ; les choses changeront alors de façon soudaine et irréversible et l’humanité dans son ensemble basculera dans un nouveau paradigme. C’est « l’effet Maharishi » ! "

 

transmis par GREGG BRADEN

 

 

Greg Braden .jpg

Photo de Gregg Braden à Paris les 29 et 30/09/2018

 

L'auteur. Après avoir connu dans sa jeunesse deux expériences de mort imminente (NDE) et entamé une carrière d’ingénieur aérospatial, Gregg Braden est aujourd’hui devenu un conférencier célèbre grâce à la publication de ses livres L’Éveil au Point Zéro : l’Initiation collective, et Marcher entre les mondes.


01/05/2019
0 Poster un commentaire

Promenons-nous dans les bois plus souvent..

 

Partage du jour à méditer...  

 

Ernst Zürcher, spécialiste des arbres : « L’homme moderne présente un syndrome de manque de nature »

 

(Ingénieur forestier, docteur en sciences naturelles, professeur et chercheur en sciences du bois à la Haute École spécialisée bernoise, chargé de cours à l'École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) et à l'École polytechnique fédérale de Zurich (ETHZ), Ernst Zürcher étude plus particulièrement les structures temporelles des arbres (la chronobiologie). Il est l'auteur de nombreux articles scientifiques).

 

 

https://lejournalminimal.fr/ernst-zurcher-specialiste-des-arbres-lhomme-moderne-presente-un-syndrome-de-manque-de-nature/?fbclid=IwAR1_msilSi4HKAV5m0TbFfnIYyovWHSSJ9b2CvrLc9Bt2BOZDD8HADE8m6s

 

 

 


25/04/2019
0 Poster un commentaire

Pourquoi pas ?

 

La magie du "pourquoi pas ?" est une aide précieuse pour nous aider à avancer et faire toujours de notre mieux.

Il nous projette dans le futur et dans la réalisation de quelque chose que nous aimerions initier.

 

Cela semble si difficile parfois d'oser, n’est-ce pas ! ?

Oser changer des choses dans sa vie,

Oser se dire, oser dire,

Oser faire face à un problème, à un conflit,

Oser se lancer dans un projet,

Oser aller à la rencontre des autres,

Oser réaliser ce qui nous tient à cœur...

 

Car oser, c’est accepter de sortir de notre zone de confort.

 

Comme nous sommes bien là, installés dans nos vieilles habitudes.

Même si elles ne sont pas confortables pour autant.

Nos habitudes de travail, nos habitudes comportementales, nos habitudes de pensées... Que c'est difficile de faire autrement et d'imaginer de nouveaux modes opératoires car ce que Don Miguel Ruiz nomme "le parasite" nous fait croire que le changement n'est pas possible, que nous n'y arriverons pas. C'est trop beau !

 

Et les plus belles réalisations de notre vie n'existent-elles pas grâce au fait qu'un jour nous sommes sortis de notre zone de confort ?

Qu'un jour nous nous sommes jetés à l'eau ? Qu'un jour, nous avons ressenti l'énergie positive qui nous a permis de provoquer nous-même notre bonheur ?

Et que nous avons fait taire toutes les perceptions erronées de notre réalité pour aller de l'avant.

 

Sortir de notre zone de confort, retrouver notre plein pouvoir personnel, c'est faire l'expérience d'aller au-delà de soi pour aboutir à des changements positifs, à des résultats supposés inespérés.

 

Oser pour se nourrir de satisfaction, de gratification et d'accomplissement.

 

Souvenez-vous de tout ce que vous avez osé faire, n'est-ce pas réjouissant d'écouter l'élan de votre cœur ? N'est-ce pas valorisant d'essayer ?

Qui sait ? Ça pourrait bien fonctionner :)

 

Grâce à ce "pourquoi pas ?" Notre esprit est en joie !

Il offre la possibilité de passer au-delà des prétextes et des peurs qui nous envahissent.

Il nous projette en avant.

Il repousse les limites de notre esprit, offrant ainsi de l'espace pour nous épanouir.

 

Pourquoi ne pas essayer ?

Pourquoi ne pas saisir l'occasion qui s'offre ?

Pourquoi ne pas se lancer ?

 

Ainsi, vous faites de votre mieux à chaque instant.

Explorant les possibilités infinies de la vie, de VOTRE VIE.

 

Alors "pourquoi pas ?

 

(d'après Maud Séjournant)

 


24/04/2019
0 Poster un commentaire