Institut Cèdre Indigo I.C.I.

Institut Cèdre Indigo I.C.I.

LA POLLUTION INTERIEURE : quelques solutions "simples" proposées

guide-construire_sain.png

 

Par le Docteur PAYA.

 

Une récente publication médicale, affichait 90.000 morts (oui, il n’y a pas d’erreur) chaque année en France, pour un problème lié à une pollution à l’intérieur des logements.

 

Comment ont-ils déterminé ce chiffre, je ne le sais pas, mais c’est effrayant.

 

Pour nous épauler, le dernier numéro de « 60 millions de Consommateurs » (*) analyse une série de polluants ménagers présents dans notre intérieur.

 

Comment peut-on analyser la pollution intérieure globalement ?

En étudiant la pollution de l’intérieur de nos locaux mais aussi la pollution à l’intérieur de notre corps.

 

Dans notre environnement immédiat, c’est-à-dire notre habitation et notre lieu de travail : Ils sont intensément pollués.

 

  • Pollution de l’air par les solvants (papiers peints, moquettes et peintures), les produits d’hygiène utilisés pour le nettoyage (En Espagne, la profession où on recrute le plus de Fibromyalgies et Syndrome de Fatigue Chronique, correspond à celle des employées de sociétés de nettoyage) ou la toilette, les parfums d’ambiance mais aussi le tabac et son substitut la cigarette électronique.

 

  • Pollution de l’air par les systèmes de chauffage et de climatisation qui sont producteurs d’ions positifs très toxiques (s’ils ne sont pas équipés d’ionisateur négatif).

 

  • Pollution par l’eau, chlorée et autre (cuivre comme anti algues et Aluminium comme floculant)
  • Environnement électromagnétique qu’il faut absolument maitriser. Notre organisme, c’est notre monde intérieur.

Pollué par l’air respiré, par l’alimentation, par l’eau absorbée (emballages des bouteilles de plastique).

Même le Bio, malgré l’affichage de règles strictes, peut être contaminé par les cultures avoisinantes ou ne serait-ce que par l’eau de rinçage.

Nos espaces de vie sont de plus en plus clos et hermétiques pour raisons d’efficience énergétique. Qui ouvre ses fenêtres en hiver pour aérer ne serait-ce que quelques minutes ?

 

Alors que faire ?

 

  • Choisir ce que l’on mange, ce que l’on boit et si cela est du domaine du possible, son environnement.
  • Utiliser la puissance de chélation de l’AFA afin de capturer et d’éliminer les produits chimiques qui nous empoisonnent.
  • La capacité de l’AFA à régénérer les tissus permettra de remettre en ordre les structures endommagées.
  • Laver l’air intérieur : avec par exemple la fontaine SynerZen® qui, non seulement, efface les odeurs en détruisant les composés organiques qui les génèrent, est aussi indispensable en cas d’utilisation de chauffage ou d’air conditionné pour générer des ions négatifs bénéfiques.
  • Se protéger par l’utilisation du SynerWave® correspondant. La pollution électromagnétique est envahissante et son action combinée à celle des substances chimiques est à l’origine du Syndrome d’Hypersensibilité Électrique (EHS) ou du Syndrome de Sensibilité Chimique Multiple. Situations horribles pour ceux

    qui les vivent.

  • Si vous êtes dans le questionnement sur l'AFA, le SynerZen et le SynerWave, écrivez-nous sur cedreindigo@gmail.com

 

 

 

 

 



08/09/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 175 autres membres