Institut Cèdre Indigo I.C.I.

Institut Cèdre Indigo I.C.I.

Le smartphonisme : une vision réductrice

 

Le smartphonisme : une vision réductrice (par Pierre Lassalle)

"Il y a quelques temps, en nous promenant dans un parc, alors que le soleil brillait, notre attention a été attirée par un petit groupe de gens, pour la plupart assez jeunes, qui étaient assis dans l’herbe… et qui avaient tous le regard « scotché » sur leur smartphone !

 

Pourquoi aller dans un beau parc pour passer son temps à regarder l’écran de son smartphone ?

 

Nous savons tous que nous vivons une époque franchement « bizarre », où nous sommes trop matérialistes !

 

Qu’est-ce que signifie « être matérialiste » ?

Cela veut dire que nous ne nous intéressons qu’à ce qui est matériel ou physique ou encore visible.

 

Malheureusement, la réalité n’est pas « que » matérielle… elle est également spirituelle ou invisible ! D’ailleurs, nous pouvons considérer que la totalité de l’invisible représente environ plus de 90 %, tandis que le visible ou matériel ne représente que 10 %, voire moins !

 

Ainsi, être matérialiste signifie ne s’intéresser qu’à 10 % de la réalité (au mieux, car le visible ne représente en vérité que 7 ou 8% de la réalité).

 

Croire que la réalité est ce qui est visible ou matériel est une grosse illusion ! Nous pourrions même dire que c’est de la superstition ! En effet, ne pouvant pas prouver que seule la matière ou le visible existe, la science ne peut que nous faire avaler des croyances ou des théories quand elle s’acharne à nous faire croire que seule la matière existe !

 

Mais, il y a pire !

 

De plus en plus de gens deviennent utilitaristes ! Qu’est-ce que cela signifie ?

Cela veut dire que ces gens ne s’intéressent, parmi tout ce qui est matériel, qu’à ce qui leur semble utile ! Dans le meilleur des cas, nous pourrions dire que la conscience de ces gens-là se réduit à 1% de la réalité… contre 10% pour les matérialistes !

 

Ainsi, le champ de conscience d’un matérialiste n’embrasse au mieux que 10% de la réalité, tandis que celle d’un utilitariste n’en conserve qu’à peine 1% !

 

Mais, il y a encore pire !

 

De nos jours, et ce depuis très peu d’années, le champ de conscience de l’être humain se réduit de plus en plus. En effet, nous pouvons inventer le mot de « smartphonisme » pour ces gens qui passent la majorité de leur temps le nez collé sur leur « hochet smartphonique » !

 

Tels des bébés traînant leur hochet partout, ces gadgetophiles se promènent partout avec leur smartphone à la main. Pour notre part, nous les appelons les « une-main », car ils ont toujours leur « joujou » dans une main qui est donc toujours occupée !

 

Pour ces fanatiques de la microscopique « lucarne », leur champ de conscience se réduit encore considérablement pour n’occuper que celui de l’écran de leur hochet de faux adulte !

 

Il est bien sûr impossible de dire quel pourcentage de la réalité il leur reste, puisque ce qu’ils voient dans leur smartphone, une bonne partie de la journée, n’est que virtuel et en aucun cas réel, ni même vraiment matériel !

 

A chaque fois que ces gens « louchent » sur leur smartphone, ils s’extraient de la réalité, sans même s’en apercevoir. Leur champ de conscience devient minuscule et ils n’existent plus vraiment d’un point de vue spirituel ! C’est gravissime !

 

Envisageons la nouvelle génération des enfants ou des jeunes qui ont toujours vécu en tant que « une-main », imaginant que leur hochet smartphonique fait partie d’eux !

 

Que vont-ils devenir en tant qu’adultes ? Auront-ils conscience d’eux-mêmes ? Seront-ils capables de prendre conscience d’autrui ? Seront-ils capables d’expérimenter de vraies relations humaines, alors qu’ils auront pris l’habitude de tout faire par hochet interposé ?

 

Que dites-vous ? Qu’ils risquent de devenir des zombies ? Cela n’engage que vous… mais, en y réfléchissant, cela ne serait pas étonnant !

 

Savez-vous qu’un article dans un grand magazine américain a révélé, il y a quelques temps, que les « stars » de la technologie de la Silicon Valley en Californie (dont Steve Jobs, par exemple, le créateur d’Apple faisait partie) n’autorisent pas leurs enfants à utiliser ordinateurs ou tablettes ou encore smartphones ? !

 

Ils les envoient dans une école Waldorf, où il y a encore des tableaux noirs avec des craies, et où les ordinateurs, tablettes et smartphones sont interdits, et où ils étudient sur de vrais livres !

 

Que disents-ils, ces « champions » de la technologie ? Qu’ils sont bien placés pour savoir que cette technologie est dangereuse (notamment les smartphones) et que, pour le moins, elle provoque des déficits d’attention, et qu’elle tuerait dans l’œuf la créativité de leurs enfants ! Et comme ils ne souhaitent pas cela pour leur progéniture, ils préfèrent les priver de technologie au maximum !

 

Et que fait Monsieur Toulemonde pendant ce temps ? Il est persuadé que cette technologie lui veut du bien et qu’elle est géniale… !

 

Dormez-en paix braves gens ! On s’occupe de vous ! "

 

Pierre Lassalle

 



12/04/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 166 autres membres