I.C.I. - Espace Passiflore

I.C.I. - Espace Passiflore

Respiration consciente - Moment présent, moment merveilleux - Thich Nhat Hanh

respirez.jpg

Respiration consciente 

 

Il y a beaucoup de techniques de respiration à utiliser pour se rendre la vie plus vivante et agréable.

 

Le premier exercice est très simple. Tout en inspirant, dites-vous « j’inspire, je sais que j’inspire ». Et tout en expirant, dites-vous « j’expire, je sais que j’expire ». Juste ça. Vous reconnaissez votre inspiration pour une inspiration. Et votre expiration pour une expiration. Vous n’avez même pas à réciter toute la phrase. Vous pouvez juste dire deux mots « inspire, expire ». 

 

Cette technique peut vous aider à focaliser votre attention sur votre respiration. Avec la pratique, votre respiration deviendra paisible et douce. Votre corps et votre esprit le deviendront eux aussi. Ce n’est pas un exercice difficile. En quelques minutes à peine, vous pouvez récolter les fruits de la méditation. 

 

Inspirer et expirer, c’est très important. Et c’est très appréciable. Notre respiration est comme le lien entre notre corps et notre esprit. Quelquefois, notre esprit pense à une chose. Et notre corps en fait une autre. Esprit et corps sont désunis. En nous concentrant sur notre respiration, « inspire expire », nous rassemblons nos corps et esprit et redevenons entiers. La respiration consciente est un point capital. 

 

Pour moi, respirer est une joie dont je ne peux pas me passer. Chaque jour, je pratique la respiration consciente. Dans la petite salle de méditation, j’ai calligraphié cette phrase : « Respire, tu es vivant ! » Respirer et sourire peuvent à eux seuls nous rendre très heureux parce que quand nous respirons consciemment, nous nous retrouvons complètement et rencontrons la vie au moment présent.

 

Moment présent moment merveilleux

 

Dans notre société affairée, c’est un grand bonheur de pouvoir respirer consciemment de temps en temps. Nous pouvons pratiquer la respiration consciente dans un centre de méditation mais aussi au bureau, à la maison, en voiture, dans un autobus, ou que nous soyons, À n’importe quel moment de la journée ! Il y a tellement d’exercices que l’on peut faire pour s’entraîner à respirer consciemment. 

 

Au-delà du simple exercice de « l’inspire - expire », nous pouvons nous réciter ces 4 lignes silencieusement tout en inspirant puis en expirant : 

 

« J’inspire, je calme mon corps. J’expire, je souris.

(M’installant dans le moment présent, je sais que c’est un moment merveilleux)

 

« J’inspire, je calme mon corps ». Réciter cette phrase, c’est comme boire un verre de limonade bien fraîche par un jour de canicule. Vous pouvez sentir la fraîcheur pénétrer votre corps. Quand je respire et que je me récite cette phrase, je sens réellement ma respiration calmer mon corps et mon esprit. 

 

« J’expire, je souris ». Vous savez que sourire peut détendre une centaine de muscles de votre visage. Arborer un sourire, c’est le signe que vous êtes maître de vous-même. 

« M’installant dans le moment présent ». Assis là, je ne pense à rien d’autre. Je suis assis là, et je sais exactement où je suis.

 

« Je sais que c'est un moment merveilleux ! » C’est une joie d'être assisstable et à l’aise... et de revenir à sa respiration, à son sourire, à sa vraie nature. Notre rendez-vous avec la vie est le moment présent. Si nous n'avons pas la joie et la paix maintenant, quand donc l'aurons-nous ? Demain, après-demain ? Qu'est-ce qui nous empêche d'être heureux tout de suite ?

 

En suivant notre respiration, nous pouvons dire aussi tout simplement « Calme/Sourire / Moment présent/Merveilleux moment. »

 

Cet exercice n’est pas seulement pour les débutants. Beaucoup de ceux qui ont pratiqué la méditation et la respiration consciente pendant quarante ou cinquante ans continuent à pratiquer de cette façon, parce que ce genre d’exercice est si important et si facile.

 

 

Thich Nhat Hanh (1)

"La sérénité de l’instant"

Collection Aventure secrète - Edition J’ai lu - Poche 2008

Pages 22 à 32 et 67-68

 

(1) Thich Nhat Hanh est un moine zen vietnamien. Son action engagée pour la paix lui a valu pendant la guerre du Vietnam l’exil en France. Il a créé en 1982 le centre bouddhiste du Village des Pruniers en Dordogne. Il a dispensé de nombreux enseignements à travers le monde et est l’auteur de nombreux ouvrages sur la méditation et la Pleine Conscience. 



30/05/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 184 autres membres